Acheteurs compulsifs : 5 astuces pour contrôler vos achats

Le consumérisme est un problème qui devient, chaque jour, plus fréquent dans la vie de nombreuses personnes. Ces consommateurs ont d’abord le sentiment de devoir acheter beaucoup de produits, voire un produit (généralement très chère). Puis, quand ces consommateurs rentrent chez eux, ils culpabilisent d’avoir acheté autant (souvent sans savoir comment payer). Et enfin, le pire est de ne jamais utiliser les produits qu’ils ont achetés.

Pour arrêter cette manière de consommation, adoptez certaines attitudes pour éviter que la volonté d’acheter domine toute votre vie. Si vous pensez qu’il est temps d’arrêter cette manière d’acheter tant de choses inutiles. Trouvez et pratiquez tous les moyens pour arrêter cette consommation immodérée.

1 – Achats modérés

Si vous avez besoin d’acheter une tenue ou une chaussure, privilégiez les magasins qui ne vendent que ce type de produit. Pour plus de sécurité, ne prenez que l’argent compté pour cette dépense. Évitez d’aller au centre commercial, pleins de tentations pour les consommateurs.

Comme ces fois, où en allant acheter un rouge à lèvres, vous êtes rentrés avec une paire de bottes. Ces petites entreprises exploitent la manière de consommation immodérée de leur client. Si cela vous est déjà arrivé, vous comprendrez certainement ce conseil.

Acheter deux produits différentes dans un magasin dans la rue est moins pratique. Mais c’est le but recherché. Si vous allez au centre commercial, il est plus facile d’acheter d’autres articles inutiles. Mais aller de magasin en magasin dans la rue représente plus de travail. Donc, vous avez moins de chances de vous y rendre à pied ou avec le transport en commun.

2 – Faire des achats entre amis

Si vos amis sont également des consommateurs (encore pire que vous), évitez d’aller faire du shopping avec eux. Lorsque vous verrez un de vos amis acheter un beau sac à main, vous serez également tenté de dépenser. Cela même, si vous possédez d’autres sacs à main que vous n’utilisez pas dans votre placard. Entre amis, vous vous poussez les uns des autres à la consommation. Ainsi, lorsque vos amis vous invitent à faire du shopping avec eux, réfléchissez-y à deux fois avant d’accepter. Vous s’épargnerez ainsi tout en limitant votre consommation.

3 – Attention à l’Internet et système de communication

L’Internet peut vous faire dépenser trop. Des promotions de vente sur les sites de shopping collectif ou des magasins en ligne que vous aimez. Les sites de vente en ligne ou les pages réseaux sociaux produisent beaucoup de publicité faite pour vous tenter. Ces sites en ligne sont faits pour tenter le client, vous. Évitez de regarder les vitrines des magasins en ligne tard dans la nuit, lorsque vous vous ennuyez. Cela peut vous amener à acheter beaucoup de choses inutiles. N’ouvrez donc un site de vente en ligne que si vous voulez (et avez besoin) de l’un ou l’autre produit qui s’y trouve.

Le démarchage téléphonique mise en œuvre par la société de consommation peut aussi vous influencez. Les entreprises font miroiter au client les avantages des produits dont ils n’ont pas besoin. Sinon les enquêtes par téléphone que vous faites gratuitement aide les entreprises pour collecter des données personnelles de futur client. Ainsi, la société de consommation utilise ces données collectées pour favoriser cet appel à la consommation.

4 – Fuyez la tentation du “payer moins en achetant plus”

Une publicité promotionnelle, qui offre un prix unitaire plus bas avec un achat de grande quantité, semble très tentante. Mais avez-vous vraiment besoin d’autant d’articles d’un même produit ? Avant de vous tourner vers ces promotions, voyez si cela en vaut la peine en vérifiant le prix de l’unité. Assurez-vous que ce ne soit pas une publicité trompeuse.

5 – Passez le test

Enfin, si aucun des conseils ne marche sur vous. Puisque vous vous trouvez à l’intérieur du magasin plein de sacs, vous devrez passer un test. Posez-vous la question : “Puis-je vivre sans cela ?”

La réponse sera probablement “oui”, dans ce cas, laissez les sacs et allez chez vous pour faire autre chose. Cependant, si la réponse était “non” ou “peut-être”, vous devriez y réfléchir. Laissez-les pour retourner au magasin demain. Si votre besoin est vraiment réel, vous reviendrez le jour suivant. Sinon, il est possible que vous ne reveniez pas et que vous arrêtiez d’acheter quelque chose d’inutile.

En suivant ces recommandations, il est plus facile de réduire peu à peu cette manière de consommation excessive de votre vie. S’il est impossible pour vous de les suivre tous en même temps, choisissez vous en un à la fois. Puis mettez progressivement fin cette manière de consommation immodérée.

Comment éviter la dépendance aux pulvérisateurs nasaux ?
Le traitement hospitalier de la dépendance à l’internet requiert plus de recherches et de moyens.